Témoignages - Examen d'introduction au droit

10/09/2020

Prépare-toi une tasse de thé, ou encore un litre de café. Inspire. Expire. Relaxe. Ce n’est pas l’examen d’introduction au droit qui freinera tes ardeurs de devenir un.e juriste émérite. De plus, certaines notions abordées dans le cours d’introduction seront, bien sûr, clarifiées et approfondies par la suite. 

 

Cette année, tu composes avec l’étrangeté de l’examen en ligne. Malgré tout, nous sommes toutes et tous passé.es par cette étape initiatique, que l’examen soit sur Word ou sur papier, à livres ouverts ou à livres fermés.

 

Il est tout à fait normal que tu sois angoissé.e. C’est tout autant correct que tu ne le sois pas non plus. 

 

En partenariat avec le PADUM et le programme de Mentorat, le Pigeon vous partage de nouveau et en rafale les témoignages de plusieurs étudiant.e.s ayant expérimenté le tant attendu examen d’introduction au droit.

 

Sur ce, aie confiance. 

 

Laurence Asselin

 

Personnellement, ce que j’ai trouvé le plus difficile en ce qui concerne mon examen d’introduction au droit a été la semaine précédant l’examen. J’avais l’impression de ne pas avoir le droit de m’accorder de temps de pause et de devoir étudier le plus possible au cours de cette semaine, quitte à en négliger mon hygiène de vie et ma vie sociale. Je me comparais énormément aux autres et je tentais d’en faire plus que les autres, de réussir à rentrer davantage d’heures d’étude que mes collègues, croyant que cela me permettrait d’obtenir l’une des meilleures notes.

 

Je me suis rapidement rendu compte que cette technique n’est évidemment pas la plus optimale et est extrêmement malsaine. Chacun a son propre rythme d’étude, ses propres techniques et besoins et il est essentiel de ne pas se comparer constamment, mais plutôt de se concentrer sur soi-même et sur ses propres objectifs. En ayant un bon équilibre de vie, et ce, même une semaine avant l’examen et lors de périodes d’examens, cela nous permet de « reprendre notre souffle » entre nos séances d’étude et d’avoir une étude beaucoup plus efficace !

 

Raphaël Uzan

 

Il n’y a rien comme le premier examen de droit du Bac! Une fois sorti de la salle,

vous êtes baptisé. You made it!

 

S’il fallait le résumer en une ligne : A spoonful of suger makes the medicine go down.

 

Relisez et comprenez bien la matière, essayez au mieux de gérer vos premières semaines de cours, prenez du temps pour aller rencontrer vos nouveaux camarades, faire du sport, de l’art… Respirez et ça va aller.

 

Et si par malheur ça ne se passait pas comme vous le vouliez, dormez tranquille, un an c’est long et vous n’avez aucune idée des surprises que votre première année vous réserve (croyez-moi, une pandémie ça ne se prévoit pas!).

 

La chose qui marquera le plus mon souvenir de cet examen restera rigoler avec des amis avant et marcher vers le métro avec une autre amie après. Pour le reste, ces deux heures sont passées très vite.

 

Travaillez fort, profitez de ces moments uniques pour découvrir vos nouveaux camarades qui deviendront vos compagnons de route et laissez-vous prendre par la magie de la fac. C’est là que se trouve le morceau de sucre qui fera passer la médecine !

 

Sabrina Roy

 

D’abord, la première année de droit est une période d’adaptation en soi. Il serait faux de croire que l’examen d’introduction est représentatif de ce qui est recherché chez les enseignants du Baccalauréat ; le cours est bien différent des cours habituels.

 

Selon moi, le cours, comme son nom le dit bien, ne fait qu’introduirela matière de base aux étudiant.e.s ; comprendre le jargon juridique est essentiel pour débuter son apprentissage. Ainsi, il ne faut pas croire que parce que ton examen d’introduction ne s’est pas bien passé (ou encore s’est bien passé), que tu vas performer de la même manière aux autres examens.

 

Petit conseil : faites-vous confiance et considérer cet examen « brise-glace » comme une opportunité de retravailler vos techniques d’étude.

 

Sélim Ben Chaabane

 

Salut les premières ! Je sais que votre examen approche à grands pas et oui c’est normal d’être appréhensif. Après tout, c’est votre premier examen en droit, la première étape de votre parcours. Je sais que certain.e.s d’entre vous se demandent encore si ils/elles sont à la bonne place et si c’était le bon choix. « J’ai toujours eu des bons résultats mais la fac de droit c’est différent, c’est intimidant, c’est difficile », c’est ce que je me répétais constamment avant mon examen d’intro, et pourtant me voici après un an de bac encore en vie et avec toutes mes dents. Oui c’est une étape importante mais en aucun cas est-elle déterminante de ce qui vous attend en matière de réussite à la fac de droit. Personnellement, je ne me souviens même plus de la note que j’ai eu. Vous êtes ici pour une bonne raison, faites de votre mieux et ne vous stressez pas ! Essayez plutôt de profiter de toutes ces expériences; la première année en droit, c’est assez unique !

 

Béatrice Houle

 

J’étais anxieuse à l’idée de rater mon premier examen, alors j’ai mis tout mon temps pendant deux semaines à étudier pour l’examen d’introduction. J’ai été assez déçue quand j’ai seulement eu dans la moyenne. Mon résultat ne correspondait pas à mes attentes, mais encore moins aux efforts que j’avais mis à me préparer. La réalité, c’est que je n’avais aucune idée comment étudier pour un examen de droit ou même comment répondre adéquatement aux questions. C’est peut-être le cas pour toi aussi. La bonne nouvelle, c’est que cela n’est pas grave du tout, c’est normal de ne pas vraiment savoir ce que tu fais au début. Maintenant, tu n’as qu’à te laisser la chance de l’apprendre ! 

 

Aicha Gana

 

Je suis aujourd’hui étudiante au Barreau et j’ai coulé mon cours d’introduction au droit. Cela ne faisait que 10 jours que j’habitais à Montréal et que j’avais quitté ma famille et mon pays. Je n’étais pas encore officiellement installée à Montréal lorsque j’ai dû passer cet examen. 

 

En recevant les résultats, j’étais déçue puisque je n’étais pas habituée à l’échec, mais, en prenant du recul sur toute cette situation, cela n’a aucunement impacté mon parcours : j’ai terminé mon bacc en 3 ans, j’ai réussi à trouver un emploi et j’ai fini mes deux dernières sessions avec une majorité de « A » dans mes cours. 

 

Je vous souhaite beaucoup de courage et n’ayez pas peur de l’échec, on en a tous besoin pour apprendre et progresser. 

 

Anonyme

 

Bonjour!

 

Je suis en deuxième année au baccalauréat en droit et voici les faits saillants de la période du cours d’introduction au droit.

 

  1. J’ai assisté à toutes les activités d’intégration l’an passé.

  2. J’ai manqué trois cours d’intro en raison de fatigue et maladie (« frosh flu») … que j’ai dû rattraper bien sûr.

  3. Je devais en même temps préparer un gros projet de formation (durant une semaine), m’occuper de mes 5 autres cours en plus d’étudier intro la dernière semaine avant mon examen.

  4. J’ai procraaaasssstiiinnééééé ma révision.

  5. Je n’ai fait aucune lecture de jurisprudence.

  6. J’ai eu B+.

 

Ce que je retiens ?

  • Cet examen m’a permis de tester ma capacité à gérer mon temps pour faire de la place à mes études. POINT. Ce n’est pas un examen de prédilection de ta performance en droit. J’ai eu des meilleures et des moins bonnes notes par la suite dans d’autres cours en étant préparée.

  • Par contre, ma désorganisation pour mon cours d’intro a eu un impact sur mon retard pour mes 5 autres cours, essayez de rester à jour le plus possible! 

Tags:

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2020-03-18 à 12.51.18.
Golwater dubé

Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019