Objectif : passe-temps

Depuis le mois de mars, le coronavirus ne fait que modifier nos plans et nos projets. Le confinement et la distanciation sociale imposés depuis maintenant plus de 3 mois ont fort probablement eu pour effet de changer ce que vous comptiez faire cet été, mais ce n’est pas une raison pour perdre le moral pour autant. Maintenant que le beau temps est arrivé et que le Québec commence tranquillement à se remettre en marche, j’ai pensé qu’il serait intéressant de se pencher sur les loisirs qui nous sont encore offerts afin que l’on profite tous de nos vacances au maximum. J’ai donc décidé de vous présenter différentes activités qui pourraient vous intéresser et vous aider à passer le temps. Et qui sait, peut-être vous découvrirez-vous de nouvelles passions pendant cette pandémie ! 

 

Je vais commencer par vous énumérer quelques activités qui sont assez facilement accessibles et auxquelles vous pourriez ne pas avoir pensé. Tout d’abord, il y a fort probablement diverses choses que vous repoussez depuis des mois, et ce par manque de temps, eh bien c’est maintenant le moment idéal pour vous y attardez ! Bien qu’en général ce ne soit pas les occupations les plus palpitantes, par exemple faire le ménage de votre chambre ou de votre appartement, une fois que vous aurez terminé cette tâche que vous repoussiez, je peux vous garantir que le sens du devoir accompli vous fera mettra de bonne humeur! (Du moins, c’est ce qu’on m’a dit, je compte appliquer ce conseil très bientôt...). Mais bon, passons aux passe-temps un peu plus intéressants. Même si on peut l’oublier par moment, il y a énormément de façons de s’occuper tout en restant chez soi (merci Internet notamment!). 

 

Toutefois, en excluant la technologie, une activité particulièrement pertinente peut être d’apprendre à cuisiner, ce qui est très utile puisque les repas reviennent souvent dans une journée, mais surtout parce que cela vous servira pendant longtemps après la pandémie. Il est toujours pratique de connaitre différentes recettes, qui n’ont pas besoin d’être compliquées pour être délicieuses. Il y a bien sûr toutes sortes d’autres façons de vous occuper chez vous, mais vous avez eu pas mal de temps pour y penser alors je vais plutôt me concentrer sur les activités extérieures qui ont été interdites ou simplement impossibles ces derniers mois. 

 

Les voyages à l’extérieur du Québec ne sont pas permis pour le moment, mais cela ne doit pas vous empêcher pour autant de visiter de nouveaux endroits. Notre province regorge de lieux magnifiques que vous pouvez découvrir tout en encourageant l’économie locale qui en a bien besoin présentement. Pour les amateurs de plein air et de randonnée, on retrouve au Québec des dizaines et des dizaines de sentiers qui ne demandent qu’à être explorés. Si vous êtes plutôt débutant, n’ayez crainte, il y a beaucoup d’endroits qui offrent de très belles vues! Par exemple, dans le Parc national d’Oka, qui se trouve à moins d’une heure de Montréal, on retrouve plusieurs randonnées d’une durée d’environ soixante minutes qui donnent accès à de jolis panoramas sur la région. Si vous vous sentez plus aventurier et souhaitez une randonnée un peu plus exigeante physiquement, vous serez servis au Parc national d’Orford. En effet, vous pourrez avoir accès au sentier des Crêtes qui offre de superbes points de vue tout au long du trajet et qui vous permettra de vous rendre au sommet du mont Orford. 

 

Un autre sentier qui offre une vue magnifique se trouve dans la région de La Malbaie. Il s’agit de l’Acropole des Draveurs qui est notée comme étant la plus belle randonnée du Québec! Elle est considérée plus difficile que les autres, mais le paysage en vaut absolument l’effort. 

 

Toujours dans les activités un peu plus sportives, la région de Charlevoix offre une descente en kayak de la rivière du Gouffre sur un sentier contenant de petits rapides. Il ne s’agit toutefois pas d’un parcours extrême, ce dernier est plutôt conçu afin de permettre aux visiteurs d’admirer les alentours. 

Un peu plus proche de Montréal, soit à Sutton (au Diable Vert plus précisément), vous pourriez faire du vélo, en position allongée, au-dessus de la cime des arbres. Le trajet offert est d’une longueur d’un kilomètre, il suit la montagne tout en traversant des ravins et des cascades, voilà une autre façon originale de passer le temps en sortant de la ville! 

 

Maintenant, passons aux loisirs à l’extérieur de la ville, mais demandant moins d’efforts physiques que les précédents. Tout d’abord, je tiens à vous partager une découverte : il est possible de louer une véritable cabane dans les arbres dans Lanaudière en passant par l’entreprise Kabania! Cette compagnie offre différents types de cabanes pouvant être louées et qui sont parfaites pour une escapade hors de Montréal. 

 

Une autre activité plutôt insolite que vous pourriez tenter cet été : un labyrinthe sur l’eau que vous faites dans l’habitat du castor. Plus précisément, l’endroit correspond réellement au milieu de vie de cet animal puisqu’on le retrouve sur le site. Le concept se nomme Éco-odyssée et il s’agit d’un labyrinthe que vous faites en canot ou en pédalo, selon votre préférence. L’entreprise qui gère tout cela est à vocation écotouristique, donc l’écosystème est respecté et vous en apprenez davantage sur l’environnement et l’habitat du castor. 

 

En terminant, peut-être serez- vous intéressés par le sentier multimédia Foresta Lumina, situé dans le Parc de la Gorge de Coaticook. C’est un parcours nocturne illuminé qui vous «invite à entrer dans un monde inspiré de l’héritage imaginaire de la région et de la mythologie de la forêt québécoise», tel que décrit sur leur site Internet. On ne m’a dit que du bon de cette activité.

 

J’espère que ces quelques idées sauront vous inspirer un peu pour les semaines à venir, amusez-vous bien! 

 

Tags:

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2020-03-18 à 12.51.18.
Golwater dubé

Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019