L'art du confinement

20/07/2020

La situation actuelle à laquelle nous faisons face demande de notre part énormément de résilience et de flexibilité. Depuis que la pandémie a débuté, les mesures sanitaires mises en place ont fait en sorte que les endroits que nous fréquentions normalement pour consommer de l’art comme les théâtres, musées et concerts ont dû fermer leurs portes. Cela étant dit, peut-être que vous aussi, tout comme moi, avez songé à commencer à dessiner, à peindre ou à apprendre à jouer un instrument de musique afin de faire passer le temps tout en maintenant votre fibre artistique en vie. Bien que le contexte de pandémie ait nui au monde entier à plusieurs égards, ce dernier a été fort bénéfique pour l’artiste en moi que j’ai enfin pu retrouver en toute tranquillité. J’ai écrit ce texte afin de vous parler de quelques projets artistiques que j’ai entamés depuis le début du confinement à titre de suggestions. 

 

 

Les arts plastiques 

Les arts plastiques sont sans doute parmi les formes d’arts qui sont les plus accessibles et intuitives ces temps-ci. Un kit de crayons à mine et un cahier de sketch vous coûteront peut-être près d’une dizaine de dollars, mais les heures de plaisir que vous aurez à dessiner avec ces derniers, elles, n’ont pas de prix. Votre inspiration peut provenir de n’importe où ; que ce soit le portrait d’un personnage d’une série ou bien une nature morte de quelques objets sur votre bureau, vous ne pouvez pas vous tromper. Le temps et l’effort que vous mettrez à esquisser votre dessin et à remplir les zones d’ombres donneront sans doute un résultat satisfaisant. Si vous désirez travailler avec quelque chose de plus effervescent, vous pourrez toujours vous procurer une toile ainsi que des bouteilles de gouache ou de peinture acrylique sur Internet. 

 

Si jamais vous trouvez que le dessin en deux dimensions ne colle pas à votre image et que vous préférez vous salir les mains, je vous suggère alors de rajouter une autre dimension de plaisir à tout cela et d’acheter un peu d’argile pour faire de petites créations. Si vous aimez davantage admirer l’art, une exposition intitulée « Paris au temps du postimpressionnisme : Signac et les indépendants » aura lieu à partir du 4 juillet au Musée des beaux-arts de Montréal. Toutefois, il y a un nombre immense de projets d’arts qu’on peut réaliser soi-même sans avoir à risquer notre santé et celle d’autrui. Il est également fortement conseillé de rester chez soi et de limiter nos sorties à ce qui est essentiel afin d’empêcher la propagation de la COVID-19. 

 

Les arts numériques 

J’ai aussi eu le temps d’aiguiser mes compétences artistiques sur des logiciels informatiques. Bien que ceux-ci puissent sembler intimidants pour certains à première vue, les arts numériques sont très captivants une fois que vous plongez dans cet univers. Un des avantages de cette forme d’art est qu'on peut en faire beaucoup avec rien d’autre qu’une connaissance superficielle des logiciels de dessin ou de traitement d’image. De plus, ne vous inquiétez point si vous ne maîtrisez aucune base d’un programme particulier ; la grande majorité de ces outils tels que Photoshop et Paint ont tous des interfaces explicites et très intuitives dans lesquelles vous n’aurez aucune difficulté à naviguer en créant un dessin ou une illustration artistique. Je ne vais pas vous cacher que Photoshop coûte les yeux de la tête (avec un abonnement Adobe de 10 $), donc je vous conseille d’opter pour d’autres alternatives, mais il est toujours possible d’essayer gratuitement ce dernier pour un mois. 

 

En vous lançant dans les arts numériques, vous allez apprendre à superposer plusieurs images les unes sur les autres et à les découper. Tout cela est amplement suffisant pour pouvoir confectionner d’excellentes œuvres et mettre en œuvre ce qui vous inspire à ce moment donné. De plus, ces acquis vous seront non seulement utiles pour faire parler votre côté artistique, mais ils peuvent aussi servir lorsqu’il s’agira de concevoir un nouveau logo pour votre entreprise en démarrage ou pour faire affiche pour un événement que vous organisez. Il y a également le logiciel Paint 3D qui vous permettra de créer en quelque sorte des sculptures virtuelles en réalité augmentée pour plus tard les mettre en vie à l’aide d’une imprimante 3D si vous en avez une. Si vous n’avez pas accès à tous ces logiciels ou que vous vous servez uniquement de votre téléphone intelligent, vous pourrez alors acheter Juxtaposer sur le magasin d’application IOS ou PicSay Pro pour les appareils Android à 3.99 $. Ce sont des applications simples à utiliser qui vous permettront d’expérimenter avec les bases de la superposition d’images et apprendre à « photoshopper ». 

 

La musique 

Enfin, j’ai eu amplement de temps pour jouer de la musique et, ainsi, m’améliorer depuis le début du confinement. Peut-être que tout comme moi, vous avez auparavant acheté un instrument avec l’intention d’apprendre à jouer ce dernier, mais qu’il s’est retrouvé dans votre placard à jamais. Le temps est venu de le sortir, car quoi de mieux que de jouer de la musique pour passer du temps en tant qu’activité artistique et ludique ? Si vous vous sentez déterminé.e.s et que vous voulez investir dans des leçons en chair et en os, mais que vous craignez la situation actuelle ; sachez que plusieurs instructeurs sont à votre disposition pour vous donner des cours à distance par visioconférence. 

 

Si vous êtes plutôt une personne qui aime découvrir et apprendre par elle-même, je vous conseille de trouver un programme sur votre ordinateur ou une application sur votre téléphone à cet effet. Le logiciel GarageBand qui est accessible sur les ordinateurs IOS offre une grande variété de cours de guitare et de piano sous forme de capsules vidéo interactives. Sachez que ces derniers sont très utiles dans la mesure où vous allez pouvoir apprendre le système de notation de l’instrument que vous désirez jouer tout en ajoutant plusieurs nouveaux morceaux à votre répertoire. Une alternative plus modeste sera d’apprendre par vous-même à partir des nombreuses leçons données par des personnes talentueuses sous forme de vidéos YouTube qui sont elles aussi (dans la plupart des cas) extrêmement fiables et accessibles. 

 

Si vous jouez déjà un instrument à cordes comme la guitare ou le ukulélé qui est acoustique à la base, vous pouvez rendre ce dernier « électrique » en vous procurant des microphones de contact piezo sous forme de disque sur Amazon pour environ 15 $ (assurez- vous que les disques se lient à une entrée Jack 1/4"). Vous allez devoir coller les disques sur la caisse de résonnance de ce dernier et brancher le tout à un amplificateur pour des heures de plaisir. En l’essayant moi-même, cette option s’avère très utile, car elle vous permet d’obtenir pratiquement le même son que si votre instrument avait été électrique pour un prix beaucoup plus bas. 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2020-03-18 à 12.51.18.
Golwater dubé

Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019