Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019

Chronique en fût - Novembre 2019

 

Cette fois-ci, dans la chronique en fût du Pigeon dissident, il y a beaucoup de IPA au menu.  Pourquoi ? Parce que c’est le meilleur genre de bière. T’es pas d’accord ? Tu trouves ça trop amer ? C’est pas grave, c’est pas de ta faute, ce sont des choses qui arrivent… Sache seulement qu’on ne peut plus être amis. C’est comme ça… Désolé…   

 

Session IPA - Le Castor - 4.3 %

 

Oh wow. Tout ce que j’ai à dire. Non, mais sérieusement. Depuis que j’ai découvert le Castor, je suis en amour. J’ai rarement vu des bières aussi savoureuses. Celle-ci sort du lot. C’est une IPA classique, mais avec le goût de houblon que je sais que tu aimes bien. Tu sais, le bon houblon qui goûte bon. Oui, oui, j’ai vu clair dans ton jeu. Tu croyais pouvoir me dire que t’aimes pas les IPA parce que c’est trop amer et que ça goûte plus les agrumes que la « vraie » bière ? Eh bien non, j’ai toujours une réponse à tout (bière-wise, on s’entend). 

 

Mêlée - India Pale Lager - Collaboration Oshlag et La Memphré - 6.7 %

 

Plutôt intéressante. On parle ici d’une bière blonde, assez houblonnée. Plus précisément, c’est un mélange entre une New England IPA (NEIPA, le nouveau style de IPA trendy), et une Pilsner (tu sais, les bières ultra légères et faciles à boire qu’on évite habituellement si c’est pas l’après-midi et qu’il fait pas 40 degrés ?) Ce qui est relativement bizarre, c’est le goût floral. Mais quelles fleures ? Je pourrais pas te dire. Je suis pas l’expert du Pigeon en fleurs.  Mon seul domaine d’expertise dans ce journal, c’est la bière. C’est aussi le seul sujet sur lequel notre rédactrice en chef me laisse écrire, mais ça il faut pas trop en parler… C’est une question d’estime de soi. Ça reste entre nous, ok ?

 

How do you say Monkey in Latin - Double IPA - Collaboration Microbrasserie Charlevoix, Stardust City Brewing et Black Oak Brewing - 7.5 %

 

Autre collaboration, cette fois-ci entre trois brasseries, soit une québécoise et deux ontariennes.  Malheureusement pour vous, cette bière est une rareté sur le marché. À vrai dire, il s’agit fort probablement d’un one-shot deal … Je sais, c’est triste. Je peux juste essayer de la décrire pour vous. C’est une bière double de type belge à la base (vous savez, ces bières qui sont très goûteuses, mais qui ont un haut taux d’alcool ?), qu’on transforme également en IPA. Donc, le goût d’un mélange de céréales et fruits d’une Double, avec l’amertume d’une IPA. Un délice. T’en as pas goûté une ? Dommage. T’en as une chez vous que t’as pas bue ? Je te l’achète. Tu l’as vu passer (ou pas) et tu l’as pas prise?  Sucks to be you.

 

Desérables - Ambrée à l’érable - Le Grimoire - 7%

 

Dessert alcoolisé. La seule non-IPA que j’ai pour toi aujourd’hui. Je te présente cette bière parce que, en bon samaritain, je veux que tu sois prêt pour la saison de la cabane à sucre dans quelque mois. Je sais, je suis trop gentil et j’aurais pas dû. Mais non, c’est tout naturel. Bref, tu goûteras à ça quand tu mangeras ta bouffe de cabane à sucre. Tes omelettes, tes fèves aux lards sans lards, tes patates, tes crêpes, ta tire, et autres mets sucrés sans viande. À moins que tu sois de ceux qui sont absolument incapables de manger un repas sans viande parce que c’est-ton-choix-et-que-personne-non-personne-ne-devrait-t’imposer-un-choix-moral-et-environnemental-parce-que-t’as-le-droit-d’avoir-de-la-viande-à-ton-bal-et-bien-entendu-c’est-ça-l’inclusivité (#controversedubal) …OUPS!  Mais que vois-je? Un message « politique » ? AH NON. Pas de ça ici. En même temps, on me donne une plateforme, faut bien en profiter non ? Mais bref, revenons à la bière. Rien d’autre à dire que t’auras le feeling de boire du sirop d’érable. 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

mcmillan.PNG

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2018-09-27 à 09.18.15.pn
Logo Coop.PNG