Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019

Le climat arrive à l’AED

21/03/2019

 

L’urgence climatique ne peut plus attendre.

 

Aujourd’hui, des milliers de scientifiques des quatre coins du monde s’entendent pour affirmer que l’humanité est en cours de causer la 6ème extinction de masse de l’Histoire de la planète. Cette réalité se veut irréversible selon certains, mais il demeure possible d’atténuer l’impact du genre humain sur les écosystèmes de la planète.

 

Dans cette optique, il est essentiel que tous les niveaux décisionnels de la société moderne comportent une préoccupation particulière pour l’impact de leurs décisions sur l’environnement. Que ce soit un gouvernement ou un petit comité citoyen, tous doivent avoir à cœur la lutte contre les changements climatiques.

 

Ainsi, il est essentiel que les institutions formant les décideurs de demain, comme les universités, et plus spécifiquement les facultés de Droit, incorporent des politiques environnementales effectives.

 

Nous en appelons donc les candidats se présentant aux divers postes de l’Association des Étudiants en Droit de l’Université de Montréal (ci-après, « AED ») à :

  • Faire pression sur le décanat afin d’incorporer au cursus obligatoire du baccalauréat en droit un cours de droit de l’environnement ;

  • Réinvestir les surplus du budget de l’AED dans un fonds vert ;

  • Appliquer plus largement la position numéro 116 du Cahier de positions de l’AED afin que toutes les instances de la Faculté de Droit ne financent pas et refusent le financement de tout fonds ou entreprise impliquant les hydrocarbures ;

  • Faire pression sur la Direction des Immeubles de l’Université de Montréal afin que celle-ci mette à disposition des étudiants et du personnel des contenants de compost;

  • Prévoir une transition vers des événements zéro déchets d’ici 2022, tant au niveau facultaire qu’associatif ;

  • Modifier la formulation de la position numéro 101 du Cahier de positions de l’AED afin d’élargir la politique végétarienne de l’AED aux événements organisés et/ou financés par des organisations externes ;

  • Faire pression sur les cabinets finançant l’AED afin que ceux-ci adoptent des politiques environnementales plus affirmatives ;

  • Mobiliser la communauté étudiante de la Faculté de Droit afin de prendre part aux différents mouvements étudiants de défense de l’environnement ;

  • Conscientiser la communauté étudiante aux enjeux climatiques, entre autres en sensibilisant la communauté étudiante quant à sa consommation cauchemardesque de papier ;

  •  Ajouter à ses règlements généraux l’obligation, tant pour le CA que le CE, de soupeser l’impact environnemental de ses décisions.

 

Signataires :

  • Charles-Étienne Ostiguy, directeur du Pigeon Dissident 2019-2020 et organisateur de la levée de cours du 15 mars 2019 ;

  • Sarah E. Fortin, présidente de l’Association des Étudiants en Droit 2018-2019 ;

  • Alexis Brien-Langevin, président du comité Droit Notarial 2018-2019 ;

  • Vincent J. Carbonneau, coordonnateur du Comité environnement, représentant des 2e année du Comité diversité et candidat du Parti Vert du Québec dans la circonscription Mont-Royal-Outremont à l’élection provinciale de 2018 ;

  • Laurence Sicotte, présidente du Comité environnement et candidate du Parti Vert du Québec dans la circonscription d’Acadie à l’élection provinciale de 2018 ;

  • Arianne Morin-Aubut, présidente du comité Femmes et Droit ;

  • Grecia Esparza, rédactrice en chef du Pigeon Dissident 2019-2020 ;

  • Nicolas Thiffault-Chouinard, LL.B. et candidat à la maîtrise en droit des technologies de l’information ;

  • Sofia Panaccio, rédactrice en chef du Pigeon Dissident 2018-2019 ;

  • François Sylvestre, directeur du Pigeon Dissident 2018-2019 ;

  • Marc-Antoine Gignac, activiste Zéro-déchet, directeur du contenu web du Pigeon Dissident.

  • François Sylvestre, directeur du Pigeon Dissident 2018-2019

  • Amélie Lafrance, présidente du Fonds étudiants pour la défense juridique des animaux 2018-2019

  • Inès Benadda, vice-présidente du comité de droit de l’environnement ; vice-présidente du comité de droit autochtone ; coordonnatrice pour le Centre juridique international des droits de la Nature (CJIDN)

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

mcmillan.PNG

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2018-09-27 à 09.18.15.pn
Logo Coop.PNG