Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019

Les stages en milieu communautaire : ça fait du bien

Pour certaines [1], l’expérience transforme leur vision du monde. Pour d’autres, elle transforme leur vision d’elles-mêmes. Pour beaucoup, c’est l’oxygène dont elles avaient besoin pour donner un nouveau souffle à la poursuite de leurs études en droit. Une chose est certaine, le stage en milieu communautaire leur a permis à toutes de s’approprier leur formation juridique, de lui donner un sens nécessaire.

 

J’ai eu le bonheur de rencontrer cette année une soixantaine de stagiaires formidables. Elles considèrent souvent avoir été choyées par la vie, et ressentir le besoin de redonner à la communauté. Mais elles ont aussi parfois été prestataires des services qu’elles aident aujourd’hui à offrir. Le plus souvent, elles peuvent enfin s’investir dans une activité d’apprentissage où leurs préoccupations de justice sociale, leur soif d’autonomie et leurs valeurs d’engagement trouvent finalement une voie d’expression reconnue par la Faculté. Elles sont surprises de découvrir qu’elles sont si nombreuses, l’absence de forum institutionnel d’expression de leur point de vue commun les ayant longtemps menées à croire qu’elles étaient seules dans leur clan. Une journée par semaine, elles ne sont plus une parmi plus de quatre-vingt étudiantes qui prennent des notes de cours la tête penchée, elles interviennent auprès d’organismes et de personnes qui ont besoin de leur expertise juridique, tout aussi naissante qu’elle soit. Et elles réalisent qu’elles peuvent faire une différence dans la vie de celles et ceux dont l’accès au droit relève de l’action des milieux communautaires.

 

Elles ont côtoyé des femmes ayant quitté le domicile conjugal en panique et sans le sou, des locataires cohabitant avec des puces de lit, des consommateurs n’ayant pas lu les petits caractères, des jeunes dans la rue, des demandeurs d’asile détenus ou encore des chômeurs indignés. Elles ont donné le meilleur d’elles-mêmes auprès d’organismes préoccupés d’accès au droit et de justice sociale.

 

La Faculté offre aux étudiantes de deuxième et troisième année du bac la possibilité de faire un stage auprès d’un organisme communautaire (parmi la trentaine avec lesquels nous collaborons). Il s’agit d’un stage d’une journée par semaine qui se déroule de la rentrée de l’automne à la fin de la session d’hiver. Il est reconnu pour 6 crédits de cours de formation pratique.

 

L’expérience vous tente ? Vous voulez en savoir plus ? Venez à la rencontre d’information qui sera annoncée sous peu. Et allez voir sur le site de la fac : https://services.droit.umontreal.ca/vda/outils/client/index.php

 

[1] Le présent texte est principalement rédigé au féminin, pour éviter la lourdeur. Le stage en milieu communautaire est évidemment offert aux hommes et aux femmes.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

mcmillan.PNG

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2018-09-27 à 09.18.15.pn
Logo Coop.PNG