Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019

Une faculté libérale? Pas tellement

NB. : Le sondage a été conduit par l’équipe du Pigeon Dissident, et non par une équipe spécialisée dans le domaine. Nous sommes conscients que celui-ci n’est pas nécessairement représentatif de la population étudiante telle qu’elle l’est cette année. Cependant, nous avons reçu un nombre non-négligeable de réponses, soit celles de 224 étudiants et étudiantes actuels (96,9% des répondants) et anciens (3,1%) de la Faculté de droit, ce qui représente 17,54% des étudiants de la Faculté. En effet, en date du 18 septembre 2018, l’AED comptait 1274 membres.

 

Le sondage a de plus été médiatisé d’une manière identique dans tous les groupes Facebook des étudiants (Droit UdeM – 1e, 2e, ou 3e année), en plus d’avoir été envoyé à tous les étudiants de la Faculté par l’entremise du lien de la semaine de l’AED, le dimanche 9 septembre dernier. Pour preuve, les résultats sont cohérents avec le profil des étudiants de la Faculté (à la fois en termes d’âge, d’année de baccalauréat  de sexe). Ainsi, nous pensons humblement qu’il est intéressant de considérer ce sondage, sans toutefois tenir les résultats comme vérité absolue. Après tout, les choses peuvent encore bouger en prévision du 1er octobre!

 

Ainsi, sans plus tarder, voici les résultats tant attendus du sondage!

 

Le profil des répondants du sondage

Beaucoup d’étudiants de première année ont répondu au sondage (43,1%). Ceux de deuxième année ont répondu dans une proportion de 30,7%, ce qui fait que 25,7% des répondants du sondage sont en troisième année.

 

Une majorité de femmes ont répondu au sondage (58,5%), ce qui illustre bien le fait que les femmes représentent la majorité du corps étudiant de la Faculté de droit. Girl power, here we go! Seulement 7,1% des répondants du sondage ont 25 ans et plus, alors que le reste des répondants se partagent presqu’à part égale les tranches d’âge : 46,9% des répondants ont 21 à 24 ans, alors que 46% ont entre 17 et 20 ans.

 

Finalement, 34,6% des répondants ont affirmé avoir grandi sur l’île de Montréal, alors que les banlieues ont vu grandir, en tout ou en partie, 50,7% des répondants du sondage (28,7% pour la Rive-Sud de Montréal et 22% pour sa Rive-Nord). Globalement, la Faculté est donc très montréalaise. Les 14,7% répondants restants se partagent les autres options, soit dans le région de la Ville de Québec (2,6%), la région d’Ottawa/Gatineau (3%), ailleurs au Canada (7%) et ailleurs dans le monde (2,1%).

Fait intéressant, 60,3% des répondants exerceront leur droit de vote pour la première fois! On espère que tous le feront!

 

Une faculté solidaire

 

Avec beaucoup de surprise, si les élections avaient lieu uniquement à la Faculté de droit, et avec notre système électoral actuel, ce ne serait pas un des trois grands partis (PLQ, PQ, CAQ) qui formerait le gouvernement, mais bien Québec solidaire! Une très grande majorité d’entre vous pensait le contraire, pour ne pas dire, libéralement le contraire! Voici les résultats du sondage.

 

Fait intéressant : comme vous pouvez le voir dans les résultats du sondage, beaucoup plus d’hommes que de femmes supportent le Parti québécois. À l’inverse, beaucoup plus de femmes supportent plutôt Québec solidaire.

 

 

 Une faculté centre-gauche

 

 

 

 

Moins surprenants furent les résultats sur l’orientation politique des répondants. Il était clair que la Faculté n’était pas ancrée à droite, ni même clairement à gauche. Ainsi, un nombre à peu près similaire de répondants s’identifie à gauche ou au centre. À peine 7,6% des répondants s’identifient à droite sur le spectre politique.

 

 

 

 

 

Une faculté timidement fédéraliste

 

À peine la moitié des répondants s’identifient comme étant fédéralistes, ce qui peut quand même être surprenant. Beaucoup de répondants fédéralistes ont quand même boudé le PLQ ou la CAQ pour se tourner vers QS, ce qui peut vouloir dire que la question nationale n’est pas décisive pour eux.

 

Avec 31,5% de répondants souverainistes, cette option qui est parfois balayée du revers de la main par les politiciens fédéralistes au Québec ne saurait être ignorée. Si, par exemple, un Gabriel Nadeau-Dubois jeune et charismatique réussissait, dans un avenir prochain, à convaincre une bonne partie des 17,9% d’indécis, on pourrait se retrouver avec des résultats proches du fameux résultat du référendum de 1995! Plus ça change, plus c’est pareil!

 

Manon, la préférée et François, le pas fin

 

 

Figure très aimée auprès des jeunes, Manon Massé remporte avec 37,7% des répondants le titre de politicienne la plus aimée des étudiants en droit.Philippe Couillard et Jean-François Lisée suivent de loin, à peu près à égalité.

 

Pour sa part, François Legault remporte haut la main le titre de chef de parti envers qui les étudiants de la Faculté ont le moins confiance : c’est en effet une majorité de répondants qui l’ont choisi à ce titre. Cette fois-ci, Philippe Couillard se démarque davantage que Jean-François Lisée.

 

 

Fait intéressant, François Legault n’est presque pas digne de confiance pour les répondants : il récole à peine 5,4% d’opinions favorables. Pour sa part, Manon Massé ne récole presque pas d’opinions négatives (à peine 7,2%), tandis que les deux autres principaux chefs, Philippe Couillard et Jean-François Lisée, récoltent pour leur part environ autant de réponses favorables que défavorables. Tous les autres chefs obtiennent peu ou pas de réponse, signe que même dans une Faculté de droit où l’information et la politique ont une place importante, on finit par s’attarder presque exclusivement, au même titre qu’une grande majorité de la population québécoise (quoique dans des proportions différentes), sur les quatre grands partis que sont le PLQ, le PQ, la CAQ et QS.

 

Une faculté qui se trompe

 

C’est sans détour qu’une majorité de répondants se trompent dans leur perception des opinions politiques de leurs camarades. En effet, alors que QS rassemble 40% des votes, c’est plutôt 65,9% des répondants qui pensent que le parti le plus populaire auprès des étudiants de la Faculté de droit est plutôt le PLQ, alors que celui-ci n’attire que 22,9% de répondants, soit près de deux fois moins! Une faculté libérale, la Fac de droit? Pas tellement!

 

Merci infiniment à Justine Sara pour avoir si magnifiquement produit tous les graphiques résultants de ce sondage, le directeur du journal étant incapable de le faire dans un délai plus court que 3 ans et demi.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

mcmillan.PNG

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2018-09-27 à 09.18.15.pn
Logo Coop.PNG