Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019

Tête d'Allumette: de la bonne bière entre terre et mer

 

Toujours dans le cadre de ma série de chroniques portant sur les micro-brasseries, je vous présente aujourd’hui le pub Tête d’Allumette situé sur les berges du fleuve Saint-Laurent à Saint-André-de-Kamouraska. J’ai eu le plaisir de visiter la micro à l’occasion de vacances estivales bien méritées. Si cet été l’envie vous prend de partir à l’aventure vers le Bas-Saint-Laurent ou la Gaspésie, n’hésitez surtout pas à vous arrêter dans cette charmante micro-brasserie pour déguster une bonne pinte rafraîchissante!

 

Aux abords de la 132, la Tête d’Allumette apparaît comme une escale bien méritée pour les routiers assoiffés qui se dirigent vers l’Est du Québec. Son emplacement environ à mi-chemin entre Québec et Rimouski en fait un endroit parfait pour prendre une pause de la route et admirer le paysage. En prime, on peut y déguster une panoplie de bières brassées sur feu de bois! (Attention de ne pas abuser des bonnes choses si vous voulez reprendre la route ensuite!) Sachez que si jamais vous tombiez tellement sous le charme de l’endroit que vous décidiez de ne plus repartir, il y a un superbe camping de la SEBKA situé directement à côté de la micro-brasserie (3 minutes à pied).

 

Si dans ma dernière chronique je voulais parler de la superbe vue qu’offrait la terrasse des Brasseurs du Moulin, je suis forcé d’admettre que le panorama qu’on a depuis la Tête d’Allumette est encore plus époustouflant. La photo qui chapeaute ce texte ne saurait, en aucune façon, rendre justice à la splendeur du paysage qui se déroule devant nous sur la terrasse de cet établissement. On y aperçoit sur 180 degrés l’étendue du fleuve Saint-Laurent et des montagnes de Charlevoix sur la rive opposée. L’été, le vent marin est juste assez apaisant et rafraichissant pour nous faire oublier les températures élevées du mois de juillet. Il est également impossible de ne pas souligner la beauté des couchers de soleil qu'on peut admirer dans cette région du Québec. La terrasse de la Tête d’Allumette est l’endroit tout désigné pour y assister en bonne compagnie. Comme il s’agit de l’une des seules brasseries à des kilomètres à la ronde, on retrouve un intéressant mélange de touristes français, d’étudiants en vacances et de « locaux » parmi la clientèle abondante.

 

L’établissement est composé de plusieurs bâtiments ancestraux qui faisaient partie à l’époque d’une ferme agricole. Le pub se trouve dans une belle maison en cèdre qui servait de résidence familiale autrefois, tandis que la brasserie a été installée dans la grange d’époque qui a, bien sûr, été complètement réaménagée et rénovée pour la confection de la bière. Le pub offre une ambiance chaleureuse, mais c’est surtout la grandeur de la terrasse qui surprend lorsqu’on s’y rend pour la première fois.

 

Au niveau de la nourriture, les gens qui ont une petite fringale pourront y trouver leur compte. Le pub offre un menu simple mais délicieux composé de petites collations à partager (ou non) qui mettent en vedette des produits locaux dans la plupart des cas. Je peux vous dire que le saucisson à la bière noire que j’ai eu la chance de goûter avec ma copine n’a pas fait long feu! On ne peut toutefois pas dîner ou souper entièrement à la Tête d’Allumette : le menu ne contient pas de plats complets.

 

Pour ce qui est des bières, je n’ai malheureusement pu en déguster que trois seulement. Je dois avouer que mon coup de coeur s’est dirigé vers « L’Apache », une ale ambrée aux saveurs caramélisées dont se dégagent aussi des arômes d’agrumes et d’abricots. J’ai été agréablement surpris par l’heureux mélange des arômes de fumée et d’agrumes. J’ai également bien aimé la texture bien épaisse de la « Gasket de Tête », un stout à l’avoine qui offre des saveurs assumées de café, de chocolat et de vanille. J’ai aussi pu essayer la « Tête Carrée », une bitter anglaise que j’ai appréciée dans son style, mais qui m’a moins séduit que les deux bières précédentes. Les saveurs terreuses étaient peut-être un peu trop présentes pour moi vers la fin de la dégustation. Il est important de souligner que le principal élément qui distingue les bières de la Tête d’Allumette est son brassage sur feu de bois. Ce procédé donne un côté sauvage indéniable aux saveurs de leurs bières et complexifie pour le mieux le goût de certains styles que l’on a normalement l’habitude de déguster.

 

Sans aucun doute, j’invite les gens qui passent dans ce merveilleux coin de pays à prendre quelques instants (voire quelques heures) pour s’arrêter dans cette brasserie située entre terre et mer. Elle vaut définitivement le détour! C’est certain que j’y retourne pour déguster le reste de leurs bières. Au plaisir de vous y voir aussi!

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

mcmillan.PNG

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2018-09-27 à 09.18.15.pn
Logo Coop.PNG