Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019

Les Brasseurs du Moulin: une micro-brasserie à découvrir!

 

Situés sur les rives du Richelieu à Beloeil à 30 minutes de Montréal, les Brasseurs du Moulin offrent une expérience gustative unique depuis maintenant un peu plus de deux ans. Je suis allé y faire un tour pour découvrir cette jeune micro-brasserie à saveur folklorique! Voici le verdict.

 

Un décor à couper le souffle

La première chose que l’on remarque en arrivant sur place, c’est la vue époustouflante sur laquelle donne la terrasse. Placée directement sur le bord de la rivière Richelieu, la terrasse offre un panoramique spectaculaire composé de bateaux de plaisance, du quartier historique de Mont-Saint-Hilaire sur la rive opposée et de l’imposante montagne du même nom en arrière-plan. Il y a même un quai près de la terrasse qui permet aux plaisanciers de venir s’accoster pour venir déguster une bonne bière. Il est dommage que la micro-brasserie ne soit pas très visible à partir de la rue. La terrasse se retrouve à l’arrière du bâtiment et il faut vraiment savoir qu’elle s’y trouve pour pouvoir y aller.

 

L’immensité de la terrasse aménagée sur deux paliers rend l’ambiance un peu moins intime qu’on le voudrait, mais elle permet de satisfaire autant les amateurs de bières qui veulent se faire chauffer la couenne au soleil que ceux qui voudraient un peu de répit à l’ombre.

 

À l’intérieur, l’ambiance est toute autre: planchers de bois, bar massif, éclairage fortement tamisé, murs de pierre épais. On a vraiment l’impression d’entrer dans une taverne d’époque. Pensez à la mythique scène de la taverne dans le film Inglourious Basterds de Quentin Tarantino et vous aurez une bonne idée du décor. Ne vous inquiétez pas, les soirées aux Brasseurs du Moulin se terminent beaucoup mieux que dans le film! (Du moins, je l’espère…)

 

La micro-brasserie tire son nom de l’imposant bâtiment historique dans laquelle elle se trouve. La maison ancestrale construite en pierre date du début de la fin du 18e siècle et abritait à l’époque un moulin à grains et à bois.

 

Le «comfort food» est à l’honneur

Au niveau «bouffe», le menu offre une variété intéressante si on le compare à ce que l’on retrouve dans la plupart des micro-brasseries. Une vingtaine de plats style «comfort food» composent un menu qui comprend notamment des burgers copieux, une guédille de crevette et un tartare de cerf. C’est d’ailleurs le tartare que j’ai essayé et il était succulent! Toutefois, il est à noter que plusieurs plats n’étaient pas disponibles lors de ma visite. J’ai personnellement trouvé que le service de la nourriture était significativement long, et ce, même si l’achalandage n’était pas si important au moment de ma visite.

 

«Y’a tu d’la bière icitte?»

Entrons maintenant dans le vif du sujet. La bière, elle est bonne? Mets-en! J’ai eu la chance de déguster six bières maison parmi les neuf qui étaient disponibles au moment de ma visite. Mon coup de coeur est définitivement la Carcajou : une scotch ale bien maltée brassée avec le rhum québécois Chic-Choc. Son goût boisé et vanillé a apparemment été obtenu grâce à l’incorporation de morceaux de chêne brulés au chalumeau pour tenter d’imiter le résultat d’un vieillissement en barils de fût de chêne. La berliner weisse à la framboise vaut également le détour. Elle offre un côté sûr assumé sans pour autant tomber dans un excès d’acidité, un défaut que l’on retrouve malheureusement trop souvent dans les bières sûres. L’hopweizen et l’english red ale que j’ai goûtées sont aussi assez satisfaisantes. Fait intéressant: toutes les bières de la brasserie portent un nom qui fait référence à des contes ou légendes du Québec. C’est la raison pour laquelle elle est qualifiée de micro-brasserie folklorique.

 

En général, les bières de Brasseurs du Moulin pourraient être qualifiées de «douces» dans leur style respectif. Elles ont du goût, mais elles n’explosent pas dans la bouche comme le font certaines bières de micro-brasseries. Cet aspect pourrait s’avérer moins intéressant pour les connaisseurs de bières qui recherchent des saveurs plus intenses, mais cela pourrait potentiellement permettre aux personnes qui aiment moins la bière de s’initier à sa dégustation.

           

L’un des points faibles qu’il faut relever est le nombre limité de lignes de fût. La tour de fût ne compte en effet que 12 lignes, ce qui est très peu comparativement à ce qu’il y a normalement dans ce genre d’établissement. Il est également important de souligner que, pour une micro-brasserie, le menu «boissons» offre une variété intéressante de cocktails pour ceux et celles qui aiment moins la bière.

 

Verdict final

Je recommande définitivement les Brasseurs du Moulin à tous les amateurs de bières, mais également aux gens qui ont simplement envie de passer du bon temps sur une terrasse. La bouffe et la bière se retrouvent définitivement dans la catégorie des points forts tandis que le service pourrait peut-être être amélioré. Ceci étant dit, cette micro-brasserie à l’ambiance unique vaut définitivement les petites 30 minutes qu’il faut pour s’y rendre à partir de Montréal!

Tags:

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

mcmillan.PNG

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2018-09-27 à 09.18.15.pn
Logo Coop.PNG