Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019

Les grandes juristes, qui sont-elles?

 

De nos jours, de nombreuses juristes remarquables sont au premier rang de la justice au Québec : Lucie Rondeau (juge en chef de la Cour du Québec), Nicole Duval Hesler (juge en chef de la Cour d'appel du Québec), Beverley McLachlin (juge en chef de la Cour suprême du Canada), Jody Wilson-Raybould (ministre de la Justice et procureure générale du Canada), Stéphanie Vallée (ministre de la Justice et procureure générale du Québec), Annick Murphy (directrice des poursuites criminelles et pénales au Québec) et Tamara Thermitus (présidente de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec), pour n'en nommer que quelques-unes... 

 

Or, il n'y a pas si longtemps au Québec, une femme n'était pas une « personne » au sens de la loi, n'avait pas le droit de voter et ne pouvait pas exercer la profession de juriste. Même si ceci peut sembler être de l'histoire ancienne, il est important, à mon avis, de connaitre ce qui a fait en sorte qu'aujourd'hui les femmes sont sur les bancs d'école dans les facultés de droit et peuvent aisément envisager d'exercer ce métier. 

 

À cet effet, je vous recommande deux petits bijoux littéraires cachés sur les tablettes de la bibliothèque de droit. Dans ces ouvrages, les auteures portent un regard rafraichissant sur l'histoire des femmes en droit au Québec et à travers le monde, en retraçant le parcours inspirant de nombreuses pionnières et autres juristes remarquables. 

 

Bref, deux livres à lire absolument!  

 

Les premières! L'histoire de l'accès des femmes à la pratique du droit et à la magistrature 

— Par Louise Mailhot (2013) 

 

D'une simple prise de notes, identifiant les premières à briser les barrières de la profession juridique, est né un ouvrage unique qui résume parfaitement les piliers de l'histoire de l'accès des femmes à la pratique du droit au Québec et au Canada. Il fait état du fait que l'histoire des femmes juristes est récente, contrairement à celle des hommes juristes qui ont eu le privilège d'accéder à cette profession il y a de très nombreuses années. 

 

Dans son livre, l'honorable Louise Mailhot souligne des faits historiques qui ont moulé la profession juridique et raconte l'histoire de dames exceptionnelles qui ont défié les normes de leur temps pour permettre aux femmes d'aujourd'hui de contribuer directement au dialogue de la justice au Québec. Dans le but d'immortaliser les exploits de ces nombreuses pionnières du Québec, son ouvrage contient de courtes biographies de grandes juristes qui ont laissé leur trace en droit, en notariat, en politique, en enseignement, à la magistrature et au bâtonnat. De plus, il comprend même quelques coups d'œil vers les autres provinces, ainsi que vers la France, la Suisse et la Belgique. 

 

Bref, il s'agit d'un livre incontournable qui, à mon humble avis, devrait faire partie des lectures obligatoires au baccalauréat en droit afin d'inclure une dimension supplémentaire à notre apprentissage de « qu'est-ce que le droit ». 

 

L'honorable Louise Mailhot est elle-même une pionnière. Elle est la première femme nommée juge à la Cour d'appel du Québec à Montréal. Jusqu'à ce jour, elle n'a pas lâché prise et continue d'écrire son propre chapitre dans l'histoire des grandes juristes du Québec. 

 

Ces femmes qui portent la robe : portraits d'avocates qui ont changé le monde 

— Par Christiane Féral-Schuhl (2013) 

 

Cet ouvrage nous balade entre époques et pays, décrivant brièvement la vie de grandes juristes à travers le monde. On y découvre des femmes fascinantes qui se sont vues propulsées dans les premiers rangs de l'accès à la justice, quelques-unes par un concours de circonstances et d'autres par choix, dans le but de satisfaire leur appétit pour le militantisme. L'auteure rappelle les faits révoltants, mentionne des péripéties cocasses et atteste les exploits mémorables dans le but de souligner la vie de ces avocates inspirantes. 

 

Bien que de nombreuses juristes exceptionnelles aient bravé les obstacles de la profession à travers le temps, la sélection faite par l'auteure est particulièrement adéquate afin d'offrir un aperçu d'avocates qui ont véritablement changé le monde. Or, si vous n'en lisez que quelques pages, je vous recommande fortement de vous arrêter à l'histoire de l'avocate chinoise Ni Yulan. Avocate exceptionnelle, elle a reçu le Prix international Femme de courage en 2016. Loin d'être une militante, sa vie a changé à tout jamais lorsqu'elle a représenté des personnes qui ont fait face à l'expropriation pour faire place aux jeux Olympiques de 2008. Je vous laisse découvrir la suite de son histoire admirable dans cet ouvrage. 

 

Bref, ce livre permet de préserver l'héritage de ces femmes qui portent la robe et qui ont toutes, à leur façon, transformé le droit et la justice. 

 

Christiane Féral-Schuhl, canadienne et française, est la deuxième femme à avoir été élue bâtonnière du barreau de Paris. Tout au long de son mandat, elle ne cesse de multiplier les initiatives pour faire évoluer sa profession. Entre autres, elle a fondé l'Observatoire de l'égalité. 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

mcmillan.PNG

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2018-09-27 à 09.18.15.pn
Logo Coop.PNG