L’Exoconférence, l’exemple d’une vulgarisation réussie

31/03/2017

 

Qu’est-ce que c’est? 

L’Exoconférence est un spectacle d’Alexandre Astier et mis en scène par Jean-Christophe Hembert, qui a été représenté de 2014 à 2016 en France et à Londres.  

 

Alexandre Astier, mieux connu pour avoir écrit, réalisé et incarné le roi Arthur dans la série Kaamelott, diffusé dès 2007, notamment sur Historia, joue ici le rôle d’un astrophysicien. Costard trois pièces, un look à la Tony Stark et surtout un second degré particulièrement mordant, il traite du Big Bang, de notre Univers, de l’origine de la vie, des extraterrestres ou encore de la relativité générale, le tout avec une bonne dose d’humour! 

 

Qu’a donc de spécial ce spectacle?  

Il suffit d’allumer la télé ou d’aller sur Internet pour trouver des documentaires sur le Big Bang ou la physique… Pour ce qui est de la possibilité de vie extraterrestre, le nombre de documentaires et d’émissions plus ou moins sérieux est plus qu’élevé. Mais alors, en quoi ce spectacle est-il spécial? 

 

Le spectacle d’Alexandre Astier prend la forme d’une sorte de conférence donnée par un astrophysicien un brin arrogant qui veut faire le show à l’américaine. Ainsi, Astier n’hésite pas à utiliser l’écran gigantesque mis à sa disposition pour nous montrer images, cartes du monde et vidéos, malgré les nombreux problèmes posés par un ordinateur qui semble avoir du mal à suivre les instructions de l’astrophysicien! 

 

Cette conférence est entrecoupée de petites mises en scène où Astier endosse, par exemple, le costume du physicien Enrico Fermi un brin bourré dans un restaurant mexicain et d’autres personnages historiques pour nous plonger dans différentes périodes de l’histoire (Grèce antique, Moyen-Âge, Guerre froide…). Encore une fois, l’humour est omniprésent et les situations particulièrement absurdes, mais les propos de l’artiste restent cohérents. 

 

Alexandre Astier parvient ici à rendre tout à fait compréhensibles et intéressantes des théories aussi complexes que la relativité du temps ou encore la naissance de l’Univers.  

 

De même, il réussit l’exploit de traiter la possibilité de la vie extraterrestre (les fameux OVNIs ou PAN : phénomène aérospatial non identifié) et de son contact avec la Terre sans rentrer dans les innombrables théories du complot. Astier, remontant à l’origine des supposés premiers contacts (Roswell, l’observation de Kenneth Arnold…), démonte sans sourciller toutes ces théories avec un second degré particulièrement efficace. Il reconnait toutefois le fait que certains évènements particulièrement bizarres restent inexplicables à l’heure actuelle. 

 

Finalement, le dialogue entre Alexandre Astier et l’ordinateur chargé de montrer les différentes images et vidéos est particulièrement absurde et permet d’ajouter de petits moments de pause entre chaque partie de la conférence. On ne peut s’empêcher de voir une référence au supercalculateur HAL 9000 du film 2001, l’Odyssée de l’espace

 

Le spectacle est-il parfait? 

Évidemment que non. Il y a parfois quelques problèmes de rythme, de même certaines scènes plus philosophiques ou poétiques trainent parfois un peu en longueur. 

 

On retrouve toutefois l’humour absurde et l’écriture qui ont fait le succès de la série Kaamelott, sans compter les quelques coups de gueule adressés aux scientifiques (la fameuse plaque de la sonde Pioneer) ou encore aux religions qui sont franchement marrantes sans pour autant que cela ne devienne des attaques gratuites. 

 

Une vulgarisation réussie 

Le mérite de ce spectacle réside dans le fait qu’Astier ne prend jamais les spectateurs pour des imbéciles. Il aurait été bien plus facile de faire un one-man-show générique comme on peut en voir un peu partout sur les scènes européennes ou nord-américaines. Mais non, Alexandre Astier a le courage de s’attaquer à des domaines aussi complexes que l’astrophysique ou la relativité générale. On sent un vrai travail de recherche derrière, Astier n’ayant pas hésité à rencontrer d’innombrables professeurs, astronomes et physiciens (comme le fameux Étienne Klein) pour s’assurer que tout ce qu’il affirme est vrai. 

 

Certains journalistes lui ont demandé si ce n’était pas risqué de faire un spectacle sur des thèmes aussi hermétiques aux ‘profanes’, mais comme le dit Astier lui-même : si lui ça l’intéresse, il n’y a pas de raisons pour que le spectateur ne trouve pas ces sujets inintéressants. 

 

Bref, on ‘sort’ de ce spectacle avec le sourire aux lèvres et le sentiment d’en avoir appris énormément, que demande le peuple? Astier parvient à nous faire lever la tête pour observer ce qui se trouve constamment au-dessus de nos têtes, à savoir l’Univers, tout en nous apportant des réponses aux questions qui fascinent l’humanité depuis de nombreuses années. Sommes-nous vraiment seuls? Un contact extraterrestre est-il possible? 

 

On voit bien, avec ce spectacle, qu’il est tout à fait possible d’aborder des sujets aussi complexes que le paradoxe de Fermi ou la relativité du temps sans pour autant que cela prenne la forme de documentaires vus et revus ou d’ouvrages qui peuvent parfois être ennuyeux. Du talent, de l’humour et une écriture remarquable permettent de rendre particulièrement réussie cette Exoconférence. Astier a d’ailleurs gagné le prix « Science en société » de la Société française d’astronomie et d’astrophysique pour son spectacle. 

 

Où peut-on voir ce spectacle? 

La représentation de ce spectacle s’est achevée en juin 2016. Toutefois, il existe un DVD et un Blu-Ray disponibles entre autres sur Amazon et autres sites analogues où on retrouve le spectacle et des bonus incluant notamment une discussion particulière intéressante entre Étienne Klein le physicien et Alexandre Astier le philosophe. 

 

Par ailleurs, on peut voir sur YouTube la bande-annonce du spectacle ainsi que la première partie de l’Exoconférence faite par Bruce Benamran, créateur de la chaîne e-penser, où ce dernier vous expliquera notamment comment les propulseurs d’appoint des fusées de la NASA sont dimensionnés sur la largeur d’un cheval… 

 

Bref, un spectacle à voir et à revoir si vous voulez prendre une pause après avoir trop longuement eu le nez collé à votre Code civil ou autres ouvrages de doctrine! 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2020-03-18 à 12.51.18.
Golwater dubé

Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019