Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019

« Thought you’d pay more attention to a female voice » -Q : La voix féminine en technologie

09/02/2017

 

Pour les amoureux et les connaisseurs de James Bond, vous avez probablement vu passer cette scène sans y repenser deux fois. Cependant, à environ 1 min 30 s du vidéo ci-haut, Q explique le choix du MI6 de donner au système vocal de la BMW de Bond une voix féminine par le fait qu’il y porterait plus attention qu’une voix masculine. Mais est-ce vrai?

 

Vous avez probablement déjà remarqué que Siri dans votre iPhone, Alexa d’Amazon ou encore Cortana de Microsoft sont tous des systèmes informatiques de commande vocale ayant une voix féminine. Je me permettrai de dire que ce sont des femmes, malgré que Siri, lorsqu’il lui est demandé d’identifier son sexe, réponde : « Ne vous laissez pas tromper par ma voix, je n’ai pas de sexe ». Il est cependant bien difficile de s’enlever cette illusion de la tête. C’est encore plus difficile quand siri signifie, en vieux norrois « une belle femme qui vous mène à la victoire ». Mais peut-être n’est-ce qu’une coïncidence... 

 

Pourquoi nos systèmes de commande vocale ont-ils tous une voix de femme? Mon côté féministe égalitaire se demande aussi la chose suivante : nous accordons une si grande importance à la diversité des sexes dans d'autres domaines; pourquoi pas dans celui-là?

 

Une réponse rapide (et facile) serait de pointer du doigt les designers masculins, qui trouveraient qu’une voix féminine est plus agréable ou attrayante pour l’utilisateur. Peut-être aussi veulent-ils ainsi perpétuer les stéréotypes de servitude féminine. Ou encore sont-ils influencés par les personnages féminins de science-fiction (pensons à Her ou Ex Machina).

 

Cependant, ce n’est rien de tout cela. Le choix de la voix féminine n’a rien à voir avec les préférences des designers masculins; cette décision provient essentiellement de la science sociale et de son impact dans le monde des affaires. En effet, plusieurs études ont démontré que la voix féminine suscite plus de réactions positives que la voix masculine.

 

Voix féminine > voix masculine 

 

Karl MacDorman, professeur associé à l’Université d’Indiana dans le programme Human-Computer Interaction du School of Informatics and Computing, a effectué une recherche sur le sujet il y a quelques années. Son équipe de chercheurs a fait jouer des extraits de voix féminines et masculines à un groupe composé à parts égales d’hommes et de femmes. Les participants devaient identifier la voix qu’ils préféraient et leur réaction était mesurée. Dans un article paru en 2011, l’équipe fait part de ses conclusions : « [...] both women and men said female voices came across as warmer. In practice, women even showed a subconscious preference for responding to females; men remained subconsciously neutral. » Conclusion : les hommes vont dire préférer la voix féminine, alors que les femmes la préfèrent vraiment.

 

De plus, selon Clifford Nass, professeur en communications à l’Université de Stanford, les gens identifient en grande majorité la voix féminine à une figure nous aidant à résoudre nos problèmes par nous-mêmes, alors qu’au contraire, les voix masculines sont plutôt des figures d'autorité qui nous dictent les réponses à nos problèmes. Comme l’humain est réticent à suivre les ordres de machines contrôlant ses faits et gestes, il préfère que la technologie conserve son statut d’aide et d’outil. Les designers optent alors pour une voix féminine parce que celle-ci offre l’impression de transmettre l’information en la suggérant, en opposition à la voix masculine qui est associée au contrôle. 

 

La question du choix de la voix féminine étant réglée, le travail d’une compagnie, Apple par exemple, ne s’arrête pas là. Ce n’est pas n’importe quelle voix féminine qui pourra et sera utilisée dans leur produit; il faut que celle-ci corresponde également à l’image de la compagnie.

 

Le choix de la voix 

 

Greg Pal, vice-président du marketing, de la stratégie et du développement commercial chez Nuance Communications, donne quelques précisions à cet effet dans un article de Wired. Il y dit entre autres qu’une bonne voix ne doit pas attirer l’attention sur elle-même; elle doit plutôt se fondre dans l’environnement de l’utilisateur. Il donne l’exemple que pour une personne qui a grandi en parlant l’anglais américain, un accent britannique pourrait être dérangeant, voire lui faire perdre le fil des instructions données par le système de commande vocale.

 

Rareté de la voix masculine

 

Rares sont les voix masculines dans le domaine des systèmes de commande vocale. Pal donne cependant l’exemple de l’application mobile de Domino’s Pizza dont l’assistant, appelé Dom, a une voix masculine. Il précise que le choix de la voix masculine se justifiait dans ce cas par le fait que celle-ci se prêtait mieux à une clientèle de jeunes hommes commandant de la pizza avant une game de sport. Il tient quand même à dire que la grande majorité des compagnies optent pour des voix féminines.

 

Le futur de la voix en technologie

 

Une des grandes difficultés en modification de la voix est qu’il ne suffit pas simplement de changer la piste sonore pour qu’une voix féminine devienne masculine. Clifford Nass explique à ce sujet que les hommes et les femmes ont tendance à utiliser des mots différents. Par exemple, le vocabulaire d’une femme inclut plus de pronoms personnels (je, tu, elle), alors que les hommes utilisent davantage de quantificateurs (un, deux, un peu plus). Une personne qui écoute une interface vocale masculine employant un phrasé féminin sera plus susceptible d’être déconcentrée.

 

Grâce au big data, au cloud computing et à l’intelligence artificielle, ce que les compagnies visent pour l’avenir, c’est de pouvoir personnaliser la voix de chacun des gadgets technologiques que vous possédez selon vos besoins et vos préférences. Il y a déjà quelques appareils vous permettant de modifier l’interface vocale. Ainsi, Homer Simpson peut être votre copilote GPS et vous pouvez changer la voix de Siri pour celle d’un homme.

 

Au fur et à mesure que les intelligences artificielles se développent et s’ajustent de mieux en mieux aux préférences de leurs utilisateurs, les programmes auxquels elles donneront leur voix reflèteront de plus en plus la réalité de la diversité du monde qui nous entoure. Elles incluront graduellement la possibilité d’avoir le choix des sexes comme voix, et même aucun sexe du tout.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

mcmillan.PNG

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2018-09-27 à 09.18.15.pn
Logo Coop.PNG