Tous droits réservés © Le Pigeon Dissident inc. 2019

Les recommandations de Clio pour le temps des fêtes

16/11/2016

 

Il n'y a pas de répit pour Clio, la muse de l'histoire. En effet, chaque année, une pléthore de monographies historiques est mise sur les étagères des libraires. En lisant la quatrième de couverture et les premières pages de l'introduction, nous pouvons déduire si un ouvrage en particulier peut nous convenir ou pas. Pour lire au complet une monographie historique, les deux meilleurs alliés qu'un lecteur puisse avoir sont la curiosité et la patience. Dans le monde d'aujourd'hui où tout est instantané, prendre une distance envers les divers tumultes affectant la société pour se plonger dans la lecture d'une monographie historique ou d'un roman est un acte salutaire pour se ressourcer et relativiser les problèmes du moment. C'est pourquoi en ce temps des fêtes qui s'apprête à débuter, je veux partager avec vous deux livres que j'ai lus cet été, et dont j'ai fortement apprécié la lecture.  

 

La Guerre de Sept Ans : 1756-1763 d'Edmond Dziembowski 

 

 

La Guerre de Sept Ans est un ouvrage qui a été publié en février 2015 aux éditions du Septentrion, maison d'édition spécialisée en histoire du Québec et du Canada. Toutefois, cet ouvrage a initialement été publié en France aux éditions Perrin en janvier 2015. L'auteur est un historien français spécialiste du XVIIIe siècle. J'ai eu la chance de le rencontrer au Salon du livre de Montréal en novembre 2015, et par la même occasion, je me suis fait dédicacer mon exemplaire du livre. L'ouvrage en est un d'histoire politique et diplomatique qui offre une vision d'ensemble du conflit que les Québécois appellent « La Guerre de la Conquête », les Américains « The French and Indian War » et Winston Churchill « La première guerre mondiale de l'histoire ». En effet, ce conflit a eu une dimension mondiale en raison des combats sur divers théâtres d'opérations : l'Europe, l'Amérique du Nord, l'Inde, les Antilles et sur les océans. Les balbutiements du conflit remontent à 1754 en Amérique du Nord, dans la région de l'Ohio; région au statut incertain que se disputaient les Français et les Britanniques. Par la suite, cela a eu des conséquences en Europe, et les deux principaux belligérants ont noué des alliances avec d'autres États européens. Pour l'auteur, ce conflit et son dénouement ont opéré des changements importants dans l'histoire européenne et mondiale : contrôle britannique sur l'Amérique du Nord, la création des sources de la Révolution américaine, les balbutiements de l'antagonisme austro-prussien (1) et l'élaboration d'un patriotisme citoyen en France. En fin de compte, La Guerre de Sept Ans est un ouvrage fort intéressant, bien écrit et bien structuré. C'est pour cela que je le recommande sans hésiter.

  

To Hell and Back: Europe 1914-1949 de Ian Kershaw / L'Europe en enfer : 1914-1949 (trad. française) 

 

 

To Hell and Back est l'œuvre de Ian Kershaw, historien britannique spécialiste de la Deuxième Guerre mondiale. Ce livre est paru en octobre 2015, et une traduction française vient juste d'être publiée aux éditions du Seuil. Cet ouvrage est en un de synthèse qui s'inscrit dans une collection de livres publiée aux éditions Penguin sur l'histoire européenne depuis l'Antiquité. L'originalité de cet ouvrage réside dans le fait qu'il considère la période 1914-1945 comme la guerre de Trente Ans du XXe siècle. En effet, dans l'esprit des gens, la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale sont deux guerres séparées, mais liées. L'auteur prend une distance envers cela, et regarde les fils conducteurs de la période. En faisant cela, il constate que les deux guerres mondiales s’inscrivent dans un contexte où l'Europe vit d'importants changements qui bouleversent les structures sociales, économiques et politiques en plus d'affecter les rapports de forces géopolitiques. Le premier chapitre expose l'état du monde en 1914 et explique comment la Première Guerre mondiale s'est déclenchée. En fait, l'auteur synthétise l'historiographie des dernières années au sujet des origines de la guerre de 1914-1918. Par la suite, l'auteur explique les grandes phases de cette guerre. Dans le chapitre concernant la fin de la guerre et les négociations pour le traité de paix, l'auteur met en exergue les propos du maréchal Foch après la conclusion du traité de Versailles : « Ce n'est pas une paix, c'est un armistice pour 20 ans » (2). Pour Kershaw, le dénouement de la guerre de 1914-1918 explique en grande partie l'instabilité de l'entre-deux-guerres. Cela dit, il n'a pas non plus une vision téléologique dans laquelle la Deuxième Guerre mondiale était inévitable. Il considère plutôt l'entre-deux-guerres comme une suite d'occasions manquées; occasions qui auraient pu servir à construire un autre futur. Dans le chapitre intitulé Hell on Earth (3), le lecteur saisit bien l'ampleur catastrophique de la Seconde Guerre mondiale. To Hell and Back est un ouvrage bien construit, qui se lit bien, et qui offre une perspective plus large sur la période 1914-1945; perspective permettant de regarder sous un autre jour ces années fatidiques dans l'histoire du XXe siècle. 

 

(1) Il s'agit de la rivalité entre l'Autriche et la Prusse au sujet de qui va exercer une hégémonie sur l'espace allemand. Ce contentieux sera résolu en 1866 en faveur de la Prusse. 

(2) To Hell and Back, Londres, Allen Lane, 2015, p. 93. 

(3) Id., p. 346-407. 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

mcmillan.PNG

Vous voulez être

COMMANDITAIRES

du Pigeon Dissident?

Capture d’écran 2018-09-27 à 09.18.15.pn
Logo Coop.PNG