Portrait%20sans%20photo_edited.jpg

Croire en soi, saisir les opportunités, se fier à son instinct

Auteur·e·s

Ariane Boyer

Publié le :

5 février 2021

Dans le cadre de la semaine de l’implication féminine, Ariane Boyer, la vice-présidente aux affaires internes de l’AED, a cru important de mettre en valeur certaines personnalités de la Faculté qui se sont démarquées par leurs implications significatives et soutenues. Voici le neuvième des dix portraits qui seront publiés tout au long de cette semaine. Bonne lecture!


Ariane Boyer : Peux-tu nous parler un peu de tes différentes implications?


Noémi Brind’Amour-Knackstedt : À la Faculté, je m’implique dans le Pigeon Dissident depuis trois ans. D’abord comme collaboratrice et correctrice, puis ensuite comme rédactrice en chef. J’adore entreprendre des projets qui maximisent le plein potentiel du journal! Je suis aussi responsable des relations facultaires pour la Revue juridique étudiante de l’Université de Montréal, au sein de laquelle j'organise des webinaires pour accompagner les participant.e.s au concours de rédaction. À l’extérieur des murs de la Faculté, je me suis surtout impliquée par le passé au sein d’organismes communautaires comme Amnistie internationale, le Centre de recherche-action sur les relations raciales et le projet Pro Bono « Multicaf » qui offre de l’information juridique aux populations vulnérables.


AB : Qu’est-ce que ces expériences t’ont apporté? Qu’en retires-tu?


NBAK : J’ai d’abord retenu que c’est important d’avoir un angle d’attaque et une passion. C’est grâce à cette dernière que je m’investis à 110 % dans mes implications, mais je me laisse aussi du temps pour explorer et diversifier mes centres d'intérêt! Lorsque je m’engage sans retenue, je suis souvent bien plus satisfaite des projets entrepris et je peux me rappeler des beaux moments même si je termine un mandat.

Bref, la pluralité d’expériences permet de mieux comprendre le monde en soi, car il n’est pas représenté par un seul point de vue : c’est une myriade de nuances et de perspectives.

Portrait de Noémi Brind'Amour-Knackstedt
Portrait de Noémi Brind'Amour-Knackstedt

Gracieuseté de Noémi Brind'Amour-Knackstedt Photographe : Félix Beaudry

Portrait de Noémi Brind'Amour-Knackstedt
Portrait de Noémi Brind'Amour-Knackstedt

Gracieuseté de Noémi Brind'Amour-Knackstedt Photographe : Félix Beaudry

AB : Tu t’es impliquée au sein du Pigeon Dissident, de Pro Bono (projet Multicaf), de la Revue juridique étudiante de l’UdeM et du Comité national des jeunes d’Amnistie internationale. Qu’est-ce qui explique une telle diversité d’implications?


NBAK : L’approfondissement des libertés fondamentales est le fil conducteur de ces expériences. J’ai développé des aptitudes en travaillant dans le domaine des droits de la personne et je préfère m’impliquer dans des causes auxquelles je pense pouvoir apporter une plus-value. Par ailleurs, Le Pigeon Dissident représente une opportunité de miser sur la vulgarisation de certains sujets, ce qui rend le contenu plus accessible et relatable. Bref, la pluralité d’expériences permet de mieux comprendre le monde en soi, car il n’est pas représenté par un seul point de vue : c’est une myriade de nuances et de perspectives.


AB : As-tu déjà senti que tu devais traverser des obstacles parce que tu étais une femme?


NBAK : Je ne sais pas si c’est mon statut de femme ou de personne issue de la diversité, mais j’ai l’impression d’être perçue comme étant « petite » ou, du moins, on a essayé de me faire sentir ainsi. Ainsi, quand je m’exprime avec vigueur, on me prend moins au sérieux; c’est difficile de se faire accorder la même reconnaissance ou bien encore se faire traiter en égale. À travers chaque implication, qu'elle soit bénévole ou professionnelle, j’insiste à appliquer mes convictions éthiques.


AB : Que te réserve l’avenir? Your next move?


NBAK : Mes intérêts sont assez larges et variés, donc je ne suis pas encore décidée sur le plan professionnel, mais je m'enligne possiblement vers le droit de la propriété intellectuelle, car il rejoint mes différentes implications. Dans un autre ordre d’idées, je serais intéressée à travailler pour le contentieux de Radio-Canada pour mieux comprendre la réalité d’une société. Disons que j'essaie de vivre davantage dans le moment présent et de saisir les opportunités lorsqu'elles se présentent.


AB : Un mot d’encouragement pour les personnes qui hésitent à s’impliquer?


NBAK : Fais-toi confiance. Ce qui compte le plus, ce n’est pas le nombre de personnes qui croient en toi et tes idées; l’important, c’est de croire en soi. Il peut t’arriver d’être contre un mouvement ou de te questionner sur ton rôle dans une équipe, mais en t’appuyant sur des personnes de confiance, tout va bien aller! Tu dois accepter que le degré d’implication ne soit pas le même pour tout le monde en raison de mille et un facteurs qui te sont probablement étrangers. Conséquemment, compare-toi à toi-même seulement. Es-tu en train de donner le meilleur de toi-même?

Le Pigeon Dissident

Site web : Vous y êtes déjà !

Facebook : Le Pigeon Dissident

Instagram : @lepigeondissident

Courriel : pigeondissident.redaction@gmail.com


Revue juridique étudiante de l'Université de Montréal

Site web : Blogue RJEUM

Facebook : Facebook - Revue juridique étudiante de l'Université de Montréal

Instagram : @rjeum


MultiCaf

Site web : MultiCaf, sécurité alimentaire et lutte à l'exclusion sociale

Facebook : MultiCaf

Téléphone : (514) 733-0554

Courriel : info@multicaf.org

Adresse : 3591 Avenue Appleton, Montréal Québec H3S 1L7


Center for Research-Action on Race Relations / Centre de recherche-action sur les relations raciales (CRARR)

Site web : CRARR

Facebook : CRARR - organisation non gouvernementale

Téléphone : (514) 939-3342 

Courriel : crarrservice@gmail.com

Adresse : 460 rue Sainte-Catherine O, Montréal Québec H3B 1A7


Amnistie internationale - Canada francophone

Site web : Section jeunesse d'Amnistie internationale

Facebook : Comité national des Jeunes d'Amnistie internationale

Téléphone : (514) 766-9766

Courriel : militantisme@amnistie.ca